«C’est en tous les cas ce que fait la poésie qui traverse la prose de Rob Verschuren.» – Daniel Cunin

Voorplat75Over ‘Le Pays blanc’ van Rob Verschuren op Flandres-Hollande – littérature flamande & néerlandaise, 5 juni 2020:
Daniel Cunin introduceerde het werk van Rob Verschuren voor de Franstalige lezer op 23 mei jl. Nu bespreekt hij het nieuwste werk van Rob Verschuren ‘Het Witte land’, diens vierde boek. Het artikel wordt gevolgd door een interview met de auteur. «(…) Comme dans ‘Typhon’ et dans ‘La Fille karaoké’ , l’essentiel de l’action se déroule dans une ville d’un pays d’Asie qui n’est pas nommé, mais qui présente certaines similitudes avec le Viêtnam. (…) En apparence, quant à la structure, ce roman présente moins de cohérence que les précédents – le premier tiers se déroulant en Hollande, le reste dans un pays asiatique montagneux couvert pour les trois quarts de jungles. (…) la poésie a-t-elle les mêmes vertus que la peinture ? parle-t-elle directement au cœur dès lors qu’on en perçoit la beauté ? C’est en tous les cas ce que fait la poésie qui traverse la prose de Rob Verschuren, nouvelle après nouvelle, roman après roman.»
Lees hier het artikel over ‘Het Witte Land’ en het interview met de auteur
Klik hier voor het bericht van 23 mei 2020
Meer over Rob Verschuren bij Uitgeverij In de Knipscheer

Delen op uw favoriete social network!